dimanche 30 juin 2019

Veste gris perle

Dans mon article précédent, je vous montrais les débuts d'un petit pull en coton  qui m'était destiné. Eh bien je ne suis pas allée très loin. J'ai laissé tomber pour commencer une veste que Manon a choisi.
Elle m'a bien précisé que ça ne pressait pas ... mais je n'ai pas pu faire autrement que de la commencer.


Le fil brillant ne s'utilise que pour les côtes.
Je n'avance pas très vite. Il fait très très chaud....
Depuis la photo, j'ai quand même tricoté 10 centimètres supplémentaires.

Ne pouvant pas trop tricoter pour cause de canicule, je peux plus me consacrer à la lecture et à son rangement. Ce matin à la fraiche, j'ai entrepris de classer mes livres. Tout d'abord les livres de Poche.
Je n'ai pas fini. Je m'y remettrai plus tard, pendant mes vacances et surtout quand il fera moins chaud.
J'ai fini de lire

"Pour une comédie familiale irrésistible, il vous faut : un père, despotique et égocentrique, Jacques. Une mère, en rébellion après quarante ans de mariage, Martine. Leurs fils, Matthieu, éternel adolescent mais bientôt papa de trois enfants ; Nicolas, chef cuisinier le jour et castrateur tout le temps ; Alexandre, rêveur mou du genou. Et ... trois belles-filles délicieusement insupportables ! Stéphanie, mère poule angoissée ; Laura, végétarienne angoissante ; Jeanne, nouvelle pièce rapportée, féministe et déboussolée, dont l'arrivée va déstabiliser l'équilibre de la tribu.
Mettez tout le monde dans une grande maison en Bretagne. Ajoutez-y Antoinette, une grand-mère d'une sagesse à faire pâlir le dalaï-lama, et un chien qui s'incruste. Mélangez, laissez mijoter.... et savourer !

Une peinture humoristique de la vie de famille. Télé loisirs.

Un livre très rythmé, fluide et pétillant. Francenetinfos.com.


J'ai lu ce livre d'une traite. Ce n'est pas LE ROMAN de l'année (normal, il n'est pas sorti cette année!!!) mais ce que je veux dire c'est que l'on passe un bon moment, sans avoir le dico à portée de main. Et puis j'aime les fins heureuses !!!

Je vous dis à très bientôt. En attendant, prenez soin de vous.







dimanche 23 juin 2019

Un dimanche bien occupé

J'ai profité ce matin de faire la confiture de fraises avant que les journées caniculaires arrivent. La maison embaume la fraise. Je m'en suis gardé quelques cuillères que j'ai mangées sur une tartine de pain aux graines. Je me suis régalée.



Qui a dit que les confitures n'étaient pas faites avec amour ?

J'ai fini le pull que je destine à la maman de Gwenaël. Bon elle ne le portera pas tout de suite mais elle pourra le porter à l'automne pour aller promener son chien.





J'ai adoré tricoté les manches ! un peu moins le corps


J'ai commencé un petit pull en coton (coton que m'avait offert Estelle l'année dernière) pour moi.

 Je ne tricote pas souvent pour moi, je ne sais pas quand je le finirai...
C'est un modèle BdF qui date de quelques années que l'on peut trouver dans la rubrique "modèles gratuits".

Voilà c'est tout pour aujourd'hui !
Je vous souhaite un très bon dimanche, prenez soin de vous la semaine prochaine avec la canicule. 
                                                               Je vous dis à très bientôt.

la première petite tomate du jardin !!!

lundi 10 juin 2019

Je retrouve Agatha Raisin !

Ce qui devait arriver, arriva. J'ai lâché le livre

pour une nouvelle enquête d'Agatha Raisin.

Je m’ennuyais, je n'en pouvais plus de cette jeunesse des années 90, qui picole, sniffe, désœuvrée avec des parents déprimés, qui picolent aussi. Je ne comprenais pas toujours le vocabulaire utilisé par les jeunes.. Bref j'ai arrêté et je ne comprends pas pourquoi ce livre a obtenu le Prix Goncourt.

Je retrouve avec bonheur Agatha Raisin, toujours amoureuse de son ex, qui a le chic pour se mettre dans des situations  impossibles et qui me fait passer un bon moment.

Je continue mon tricot, qui jusqu'à présent n'était pas très intéressant, du point de riz, devant, derrière... un peu monotone le tricot quand même 😡
Mais c'était sans compter sur les manches. Elles ne commencent pas par le poignet mais par les diminutions de l'aisselle.  Du coup, je dois augmenter tous les deux rangs à droite, à gauche, compter, et bien regarder mon diagramme.



Ça me plait bien, un peu de difficulté..

Je remercie du fond du cœur mes fidèles lectrices qui passent et me laissent un petit mot que j'ai toujours plaisir à lire. Je vous offre ces quelques roses du jardin.

A très bientôt

samedi 8 juin 2019

Quelle semaine !

La semaine ayant très bien commencée pour moi, se finit en apothéose ce midi par la réception d'une grosse enveloppe venant d'Alsace.  Je ne connais qu'une personne résidant dans cette belle région et Bingo gagné ! C'est ESTELLE qui m'envoie de belles pelotes de lin/coton de chez DMC.


 Tu as fait des folies ! Je te remercie infiniment et je sais la chance que j'ai de t'avoir comme amie 💛💛💛!!! (j'adore la couleur) 

J'ai commencé ce livre, reçu à Noël, mis de côté.  Je n'en suis qu'au début,  je ne peux pas en dire grand chose,  si ce n'est que c'est le prix Goncourt 2018.

"Août 1992. Une vallée perdue quelque part dans l'Est, des hauts-fourneaux qui ne brûlent plus, un lac, un après-midi de canicule. Anthony a quatorze ans, et avec son cousin, pour tuer l'ennui, il décide de voler un canoë et d'aller voir ce qui se passe de l'autre côté, sur la fameuse plage des culs-nus. Au bout, ce sera pour Anthony le premier amour, le premier été, celui qui décide de toute la suite. Ce sera le drame de la vie qui commence. Avec ce livre, Nicolas Mathieu écrit le roman d'une vallée, d'une époque, de l'adolescence, le récit politique d'une jeunesse qui doit trouver sa voie dans un monde qui meurt. Quatre étés, quatre moments, de Smells Like Teen Spirit à la Coupe du monde 98, pour raconter des vies à toute vitesse dans cette France de l'entre-deux, des villes moyennes et des zones pavillonnaires, de la cambrousse et des ZAC bétonnées. La France du Picon et de Johnny Hallyday, des fêtes foraines et d'Intervilles, des hommes usés au travail et des amoureuses fanées à vingt ans. Un pays loin des comptoirs de la mondialisation, pris entre la nostalgie et le déclin, la décence et la rage"
Je vous en reparlerai plus tard.

Sur mon blog, je comptabilise pas mal de visites mais peu de commentaires, c'est comme ça ! Évidemment j'en souhaiterais plus mais peut être que ça viendra ou ....pas. Et cette semaine, comme une grosse bécasse que je suis, j'en ai effacé 2 avant de les publier. Je me serais battue. Mais quelle étourdie !!!! Bon c'est pas grave évidemment.

Je vous souhaite un très bon dimanche de Pentecôtes et vous dis à très bientôt.

mercredi 5 juin 2019

En rentrant

du travail, sur la table de la cuisine mon mari avait déposé ce que j'avais reçu par la poste

Tout d'abord, la 17ème enquête d'Agatha Raisin ! Trop contente ! J'ai même converti Manon à cette lecture...

et puis une carte !! LA CARTE de folie que m'a envoyé Brigitte pour mon anniversaire. C'est une carte unique, très très belle, confectionnée avec goût. MERCI 💛💛💛 


Voilà c'est tout pour aujourd'hui ! Je voulais juste partager avec vous ce bon moment.

A très bientôt

Photo envoyée par Gwénaël d'une rose sur son balcon










samedi 1 juin 2019

Fin de week-end

Le long week-end de l'Ascension s’achève tout doucement. J'ai passé une merveilleuse semaine,  mes petits nantais sont venus nous rendre visite. J'ai pu profiter de ma fille, faire un petit tour en ville et se faire plaisir et puis apprendre à mieux connaître Gwenaël, un adorable garçon que j'aime énormément. Aujourd'hui, la maison me paraît bien vide....

J'ai commencé le pull destiné à la maman de Gwenaël. Je ne me souvenais pas que le point de riz était aussi long à tricoter.


 la vraie couleur est celle du modèle



Depuis mon dernier post, j'ai terminé


que j'ai beaucoup aimé et commencé celui-là, tout à fait un autre style que beaucoup d'entre vous doivent connaître.

offert par Manon pour mon anniversaire

Je finis mon article avec une attention particulière pour Christine à qui je dédie cette rose.



pour son commentaire qui m'a spécialement touchée. Je ne me doutais pas que mon petit blog pouvait attirer l'attention et que chaque article pouvait être attendu... Merci Christine

Je vous souhaite une bonne fin de week-end et vous dis à très bientôt.