jeudi 17 août 2017

Chute de la Druise (Drôme)

La chute de la Druise, cascade impressionnante de 72 mètres de hauteur, est sans aucun doute une des plus belles du Vercors. Le spectacle en bas est saisissant : la haute chute dessine comme un voile de mariée, dans un vacarme impressionnant et avec un énorme souffle d’air. (info Internet)

Pour y accéder, vous devrez emprunter un sentier pierreux. Vous marcherez pendant 25 minutes. Attention il est préférable d'être bien chaussé.  Nous avons vu des personnes en tongues...
Le sentier descend jusqu'à la rivière de la Gervanne pour déboucher au pied de la majestueuse chute de la Druise.

Le plus dur est la remontée... Aïe! Aïe !Aïe! mes mollets!!!!

sur la route









                                          enfin la rivière et la chute 









Bon après-midi et à bientôt

mardi 15 août 2017

voyage au centre de la terre

Aujourd'hui,  je vous emmène visiter une grotte dans l'Ardèche. Ce département regorge de grottes et autres cavités. Celle que nous avons visité aujourd'hui est celle de Saint Marcel d'Ardèche. Elle fut découverte en 1838 par un chasseur à la poursuite de son chien.
Il faudra attendre une cinquantaine d'années pour qu'une étude soit faite. Cette grotte est visitée par plusieurs équipes de spéléologues depuis les années 30.
Actuellement la grotte présente un réseau de 60 km dont 18 km de galeries noyées.
La visite se fait sur 600 mètres environ (1200 m aller-retour)






Les photos ne sont pas géniales, elles ont été prises avec mon smartphone sans flash puisque c'est interdit.





En voici quelques unes prises sur le net






Le clou du spectacle, se sont les cascades des gourds. Nous avons droit à un son et lumière tout à fait magnifique










La visite de la grotte dure environ une heure avec un guide. Vous pouvez vous restaurer sur place et ensuite vous balader...ou aller vous baigner...ou faire du canoë





Je vous souhaite une très belle journée et vous dis à très bientôt


dimanche 30 juillet 2017

Pas grand chose



à vous montrer. Le mois de juillet touche à sa fin, je suis en vacances depuis une semaine et je n'ai pas fait grand chose de mes dix doigts.
Une petite salade fraîcheur pour un déjeuner à l'ombre. Tomate, concombre, féta, olives noires et quelques feuilles de basilic.

En allant récupérer le courrier, sur le chemin,  après une trop brève averse, j'ai croisé maman escargot et ses deux petits en balade

Mes pétunias (ou surfinias, je ne sais plus) ne souffrent pas trop de la chaleur grâce aux arrosages du soir, en revanche l'herbe n'est pas arrosée, tant pis, pas de beau gazon, mais nous devons économiser l'eau.




Le cardigan avance tout doucement, le dos étant terminé, j'ai commencé les deux devants. Le point se mémorise très facilement. Il me tarde de le terminer, car j'ai d'autres projets tricots. ..



J'ai commencé un nouveau livre


L'histoire se situe à Naples dans les années 50. Au début, c'est un peu compliqué, car beaucoup de personnages mais on se laisse vite emporter par cette histoire d'amitié entre deux petites filles. Je pourrais vous en dire plus au prochain post... je n'en ai pas assez lu pour vous en parler plus.

Je vous souhaite un très bon dimanche et vous dis à très bientôt.



dimanche 23 juillet 2017

Un peu de lecture #2


  Je vais mettre à l'honneur un livre qui a reçu le prix des lecteurs du Livre de Poche en 2013. Il s'agit de "l’île des oubliés" de Victoria Hislop, livre que j'ai découvert grâce à Cathy.


                                     
                                   


                                             


Ce livre parle de la lèpre, de la vie en Crête dans les années 1920 jusqu'à 1950 et de cette île Spinalonga (que l'on visite aujourd'hui) qui a été une léproserie pendant des années. 

 Les personnages sont attachants, on y découvre la vie des lépreux, de ces hommes, femmes et enfants que l'on envoyait sur cette île et qu'ils ne quittaient plus.
 Une belle histoire de famille émouvante.
Un roman que l'on a du mal à lâcher une fois qu'on l'a commencé.

Je ne vais pas en rester là avec cette auteure, je vais me procurer ses autres romans : "le fil des souvenirs" et "la ville orpheline".

Et vous qu'allez vous lire pendant vos vacances ?

Je vous souhaite un très bon dimanche et vous dis à très bientôt.

Ah j'oubliais de vous dire que je suis en vacances depuis vendredi soir pour quelques semaines et je vais les mettre à profit pour lire, me balader, partir quelques jours....je sais pas où, tricoter, reprendre le point de croix, inviter des amis, VOIR mes enfants...PROFITER.

Je vous embrasse.








samedi 15 juillet 2017

Petit renard

Depuis quelques temps, je vais rendre visite au blog Lola. Elle sait tout faire, tricoter, coudre, crocheter, a des milliards d'idées, elle est passionnée par le DIY. Elle excelle dans le tissage de perles miyuki, et fabrique de petites broches et j'ai craqué pour une toute jolie.
Tadam ! la voiciiiiiiiiiiiii!







N'est-elle pas mignonne ? 💚💚💚💚


Pour parler un peu tricot, je dois avouer que je fais un peu n'importe quoi en ce moment. Je commence et je laisse tomber au bout de quelques jours. J'entasse dans des sacs.... j'y reviendrai quand je serai en vacances c'est-à-dire dans une semaine. Il me tarde.

Le dernier sur mes aiguilles est commencé depuis jeudi soir. C'est une commande d'une collègue qui n'est pas pressée (heureusement !!!). C'est le fameux cardigan "vitamine" que je tricote pour la QUATRIEME fois avec le coton Fifty de BdF aiguilles n° 3. Bon j'espère que se sera la dernière...

Je vous laisse, je m'en vais faire quelques rangs......

Je vous souhaite un très bon week-end et vous dis à très bientôt


jeudi 6 juillet 2017

Un peu de lecture

J'ai découvert cet écrivain, Agnès Martin-Lugand il y a peu. Évidemment, j'en avais entendu parlé, les critiques étaient dithyrambiques.
J'ai commencé par son premier livre, du moins celui qui lui a apporté la notoriété. J'ai vraiment aimé.

C'est une histoire qui peut arriver à tous (la perte accidentelle d'un conjoint et de son enfant) c'est bien écrit, parfois avec un peu d'humour (heureusement, le sujet est triste).
La lecture est facile, les personnages très attachants


 Poignante, cette histoire de résilience se trouve servie par des phrases courtes, beaucoup de dialogues, et une écriture légère dans laquelle se glissent même quelques notes d'humour. " Catherine Balle – Le Parisien / Aujourd'hui en France


Comme j'ai aimé, j'ai aussitôt acheté la suite de ce roman et d'autres...




J'aime beaucoup les photos noir et blanc sur les couvertures de l'édition Poche.

Je vous souhaite une belle journée et à très bientôt