samedi 23 septembre 2017

Suite de l'escapade alsacienne

Je vous ai laissé avec le château du Haut Koenigsbourg vu de l'extérieur,  aujourd'hui nous allons pénétrer et visiter les salles immenses du château.  Les pièces sont sobrement meublées, on pourrait même dire "austère" je trouve. Nous sommes loin des dorures du château de Versailles par exemple.
















Je viens de commencer ce livre



    d'une auteure que j'aime, particulièrement. Je vous en parle dans un prochain article.

Je vous souhaite un très joli week-end et vous dis à très bientôt

(chat croisé à Kaysersberg, village préféré des français 2017)

2 commentaires:

  1. Je vais te faire une confidence ... je préfère cette sobriété, voire cette austérité, aux dorures de Versailles ! J'ai visité l'intérieur mais c'était il y a ... très longtemps, je ne compte plus ! J'adore aussi Agnès Ledig, j'ai dû en lire 3 déjà mais pas encore celui-là, il est prévu dans ma longue liste !
    Belle semaine, bisous !
    Cathy

    RépondreSupprimer
  2. Effectivement, nous sommes loin des fastes de Versailles. Ce n'est pas le "roi soleil" qui y résidait.
    J'ai eu le loisir de lire ce roman. J'ai découvert Agnès Ledig grâce à une "copine de train" qui m'avait prêté "Juste avant le bonheur" et j'ai ensuite choisi ce titre à ma bibliothèque car ma première lecture m'avait bien plu.
    Bonne journée.
    Myriam

    RépondreSupprimer