jeudi 9 février 2017

Gilet à gros trou-trou

J'ai terminé le gilet pour ma collègue Nathalie qui m'a commandé cet ouvrage.
J'ai été un peu déroutée par tous ces gros trous au début, mais finalement une fois terminé ça me plait.

Le modèle initial (je remercie Chantal pour son information sur le n° du catalogue)








J'ai un peu de mal à vous le montrer fermé, car je n'ai pas les boutons. C'est un ouvrage un peu épais, lourd à porter pour moi.


C'est bien le même ouvrage! les couleurs ne correspondent pas du tout à la réalité qui est celle-ci 

A mon avis c'est la lumière qui n'est pas bonne, ce n'est pas la photographe qui est une quiche!!!

A bientôt


14 commentaires:

  1. ce gilet est superbe, c'est un modèle de quel catalogue

    RépondreSupprimer
  2. C'est vrai qu'il semble un peu lourd, mais c'est le fait de ces grosses torsades je pense. Mais tu l'as bien réussi et surtout tu as été très vite.
    Bon week-end.

    RépondreSupprimer
  3. Très joli rendu mais c'est rigolo ces différences de couleurs !!!!!!!!

    RépondreSupprimer
  4. C'est curieux, on le voit d'abord violet puis gris, en fait il est marron...mais je le trouve réussi et te félicite pour ce beau travail.

    RépondreSupprimer
  5. J'ai pas fini mais me reste quelques xxx et j'ai juste le col à finir du pull de Stéphane; Il est vraiment beau ce gilet !!

    RépondreSupprimer
  6. OHLALA que c'est joli ces points fantaisie
    j'adore ! un jour j'essayerai
    bravo
    à bientôt
    Marie

    RépondreSupprimer
  7. que c'est joli :) tres joli points en tous les cas :)

    RépondreSupprimer
  8. Elle en a de la chance ta collègue !

    RépondreSupprimer
  9. Il est magnifique ce gilet, et il doit être bien chaud ! En effet c'est bizarre ces différences de couleur, mais pas facile de jongler avec la lumière quand on prend des photos !
    Belle soirée, bisous !
    Cathy

    RépondreSupprimer
  10. modèle super sympa dis donc
    et bien jolie résultat pour le tien super vraiment j'adore

    RépondreSupprimer
  11. Quel boulot ces torsades et ces trous trous!

    RépondreSupprimer